¿ Crois ou meursVoilà l'anathème ue prononcent les esprits ardents au nom de la liberté¿ Ainsi s'indigne le journaliste Jacues Mallet du Pan dans le Mercure de France du 16 octobre 1789 au tout début de la Révolution Voilà ui s'inscrit en faux contre la thèse solidement ancrée aujourd'hui de deux révolutionsune bonne celle des droits de l'homme ui aurait dérapé pour aboutir à une mauvaise celle de la Terreur Et si la Révolution tout entière avait été un immense un désolant gâchis et ce dès les premiers jours ? Et si ce ui a été longtemps présenté comme le soulèvement de tout un peuple n'avait été u'une folie meurtrière et inutile une guerre civile dont l'enjeu mémoriel divise toujours les Français ? Il fallait reprendre l'enuête en revisitant les événements en les décryptant et en se libérant de l'historiuement correct Ce récit circonstancié s'adresse à tous ceux ui souhaitent u'on leur raconte enfin une autre histoire de la Révolution française la vraie