Lorsque paraissent les deux premiers volumes des Mémoires de la Grande Guerre en 1923 l'écrivain Winston Churchill est bien plus populaire en Grande Bretagne que le politicien Le succès est immédiatla Première Guerre mondiale est encore dans tous les esprits elle n'est achevée que depuis cinq ans et ces Mémoires traitent d'une période pendant laquelle Churchill était ministre Premier lord de l'Amirauté il se trouve alors au cœur des affaires internationales au plus près des leaders politiques et militaires du temps Et ses écrits livrent donc un aperçu sans précédent des coulisses du conflit Pendant près de cinq ans il œuvre aux préparatifs de la guerre rencontre les différents responsables tente d'imposer ses vues est confronté aux différentes crises gouvernementales attaqué à la fois par les conservateurs et les membres de son parti Jamais inactif il se rend en octobre 1914 à Anvers où l'armée belge est encerclée Favorable à l'opération dans les Dardanelles Churchill passe pour l'initiateur du projetson échec lui est alors imputé et il démissionne en novembre 1915 S'ensuit alors une douloureuse traversée du désert Churchill se fait le chroniqueur des événements qui ont bouleversé l'Europe entre 1911 et 1915 et dont il a été le témoin autant que l'acteur Un document irremplaçable sur l'histoire de la Première Guerre mondialeLorsque paraissent les deux premiers volumes des Mémoires de la Grande Guerre en 1923 l'écrivain Winston Churchill est bien plus populaire en Grande Bretagne que le politicien Le succès est immédiatla Première Guerre mondiale est encore dans tous les esprits elle n'est achevée que depuis cinq ans et ces Mémoires traitent d'une période pendant laquelle Churchill était ministre Premier lord de l'Amirauté il se trouve alors au cœur des affaires internationales au plus près des leaders politiques et militaires du temps Et ses écrits livrent donc un aperçu sans précédent des coulisses du conflit Pendant près de cinq ans il œuvre aux préparatifs de la guerre rencontre les différents responsables tente d'imposer ses vues est confronté aux différentes crises gouvernementales attaqué à la fois par les conservateurs et les membres de son parti Jamais inactif il se rend en octobre 1914 à Anvers où l'armée belge est encerclée Favorable à l'opération dans les Dardanelles Churchill passe pour l'initiateur du projetson échec lui est alors imputé et il démissionne en novembre 1915 S'ensuit alors une douloureuse traversée du désert Churchill se fait le chroniqueur des événements qui ont bouleversé l'Europe entre 1911 et 1915 et dont il a été le témoin autant que l'acteur Un document irremplaçable sur l'histoire de la Première Guerre mondialeLorsque paraissent les deux premiers volumes des Mémoires de la Grande Guerre en 1923 l'écrivain Winston Churchill est bien plus populaire en Grande Bretagne que le politicien Le succès est immédiatla Première Guerre mondiale est encore dans tous les esprits elle n'est achevée que depuis cinq ans et ces Mémoires traitent d'une période pendant laquelle Churchill était ministre Premier lord de l'Amirauté il se trouve alors au cœur des affaires internationales au plus près des leaders politiques et militaires du temps Et ses écrits livrent donc un aperçu sans précédent des coulisses du conflit Pendant près de cinq ans il œuvre aux préparatifs de la guerre rencontre les différents responsables tente d'imposer ses vues est confronté aux différentes crises gouvernementales attaqué à la fois par les conservateurs et les membres de son parti Jamais inactif il se rend en octobre 1914 à Anvers où l'armée belge est encerclée Favorable à l'opération dans les Dardanelles Churchill passe pour l'initiateur du projetson échec lui est alors imputé et il démissionne en novembre 1915 S'ensuit alors une douloureuse traversée du désert Churchill se fait le chroniqueur des événements qui ont bouleversé l'Europe entre 1911 et 1915 et dont il a été le témoin autant que l'acteur Un document irremplaçable sur l'histoire de la Première Guerre mondiale


6 thoughts on “Mémoires de la Grande Guerre 1911 1915

  1. says:

    Je lis toujours avec plaisir du Churchill il est rare qu'un acteur d'un tel niveau ait une verve pareilleOn connait Churchill pour son rôle dans la Seconde Guerre mondiale on le trouve ici à la tête de la Royal Navy comme Premier lord de l'amirauté disons ministre de la marine Il donne le point de vue des élites anglaises sur le développement de la marine allemande le Casus Belli principal du point de vue anglais et il décrit soigneusement le début du conflit sur merSi vous n'aimez pas l'histoire militaire ce livre vous semblera ennuyeuxLa dernière partie un bon quart du livre est consacrée à l'attaque de Gallipoli dont l'échec a coûté son poste à Churchill Il défend de façon convaincante ses décisions et son rôle dans l'opération Il se montre un très bon avocat de sa cause mais au prix d'un certain ennui du lecteur face à la précision maniaque de l'argumentation et à son caractère répétitif