Juin 1941les autorités soviétiques qui occupent le territoire de Lettonie depuis un an organisent l’une des plus meurtrières vagues de répression dans le pays en déportant par convois entiers la population civile C’est le début de l’horreur pour des dizaines de milliers d’innocents qui disparaissent sans laisser de traces dans les immenses étendues glacées de Sibérie La famille de Sandra Kalniete ne sera pas épargnée Sa mère Ligita a quatorze ans et demi lorsque le 14 juin 1941 elle et ses parents sont emmenés Son grand père Janis est séparé des siens dès leur arrivée en Russieil mourra dans l’enfer des camps La famille de son père Aivars connaîtra le même sort quelques années plus tardSandra est rentrée dans son pays en 1957 Elle n’avait que cinq ans mais jamais elle n’a oublié le regard de sa mère quand celle ci a pu à nouveau fouler et sentir le sol letton En escarpins dans les neiges de Sibérie raconte l’histoire bouleversante de sa famille et à travers elle celle de tout un peuple qui ne retrouvera sa liberté qu’en 1991Juin 1941les autorités soviétiques qui occupent le territoire de Lettonie depuis un an organisent l’une des plus meurtrières vagues de répression dans le pays en déportant par convois entiers la population civile C’est le début de l’horreur pour des dizaines de milliers d’innocents qui disparaissent sans laisser de traces dans les immenses étendues glacées de Sibérie La famille de Sandra Kalniete ne sera pas épargnée Sa mère Ligita a quatorze ans et demi lorsque le 14 juin 1941 elle et ses parents sont emmenés Son grand père Janis est séparé des siens dès leur arrivée en Russieil mourra dans l’enfer des camps La famille de son père Aivars connaîtra le même sort quelques années plus tardSandra est rentrée dans son pays en 1957 Elle n’avait que cinq ans mais jamais elle n’a oublié le regard de sa mère quand celle ci a pu à nouveau fouler et sentir le sol letton En escarpins dans les neiges de Sibérie raconte l’histoire bouleversante de sa famille et à travers elle celle de tout un peuple qui ne retrouvera sa liberté qu’en 1991Juin 1941les autorités soviétiques qui occupent le territoire de Lettonie depuis un an organisent l’une des plus meurtrières vagues de répression dans le pays en déportant par convois entiers la population civile C’est le début de l’horreur pour des dizaines de milliers d’innocents qui disparaissent sans laisser de traces dans les immenses étendues glacées de Sibérie La famille de Sandra Kalniete ne sera pas épargnée Sa mère Ligita a quatorze ans et demi lorsque le 14 juin 1941 elle et ses parents sont emmenés Son grand père Janis est séparé des siens dès leur arrivée en Russieil mourra dans l’enfer des camps La famille de son père Aivars connaîtra le même sort quelques années plus tardSandra est rentrée dans son pays en 1957 Elle n’avait que cinq ans mais jamais elle n’a oublié le regard de sa mère quand celle ci a pu à nouveau fouler et sentir le sol letton En escarpins dans les neiges de Sibérie raconte l’histoire bouleversante de sa famille et à travers elle celle de tout un peuple qui ne retrouvera sa liberté qu’en 1991


4 thoughts on “En escarpins dans les neiges de Sibérie