Le motif de La Colonne sans fin a préoccupé Brancusi pendant près de quarante ans de 1917 à la veille de sa mort en 1957 Le nombre limité de ses versions semble constituer une seule et même oeuvre L'énigme de son origine son importance croissante au fur et à mesure des projets comme son intégration finale à l'espace de l'atelier sont autant de points que les auteurs de ce livre analysent L'ouvrage se termine par la liste exhaustive des photographies originales de l'artiste concernant le sujet et par une bibliographieLe motif de La Colonne sans fin a préoccupé Brancusi pendant près de quarante ans de 1917 à la veille de sa mort en 1957 Le nombre limité de ses versions semble constituer une seule et même oeuvre L'énigme de son origine son importance croissante au fur et à mesure des projets comme son intégration finale à l'espace de l'atelier sont autant de points que les auteurs de ce livre analysent L'ouvrage se termine par la liste exhaustive des photographies originales de l'artiste concernant le sujet et par une bibliographieLe motif de La Colonne sans fin a préoccupé Brancusi pendant près de quarante ans de 1917 à la veille de sa mort en 1957 Le nombre limité de ses versions semble constituer une seule et même oeuvre L'énigme de son origine son importance croissante au fur et à mesure des projets comme son intégration finale à l'espace de l'atelier sont autant de points que les auteurs de ce livre analysent L'ouvrage se termine par la liste exhaustive des photographies originales de l'artiste concernant le sujet et par une bibliographie


3 thoughts on “Les Cahiers de l'atelier BrancusiLa colonne sans fin

  1. says:

    ce petit ouvrage n'est pas cher Il contient très peu de photos des oeuvres de Brancusi et on reste sur sa faim