Serge Loupien critique musical de Libé pendant des décennies retrace les années glorieuses de l'underground hexagonal 1965 1979 autour de mai 68rock indépendant free jazz cinéma expérimental premiers festivals le temps des utopiesSerge Loupien critique musical de Libé pendant des décennies retrace les années glorieuses de l'underground hexagonal 1965 1979 autour de mai 68rock indépendant free jazz cinéma expérimental premiers festivals le temps des utopiesSerge Loupien critique musical de Libé pendant des décennies retrace les années glorieuses de l'underground hexagonal 1965 1979 autour de mai 68rock indépendant free jazz cinéma expérimental premiers festivals le temps des utopies


1 thoughts on “La France undergroundFree jazz et rock pop 19651979 le temps des utopies

  1. says:

    Les hasards du calendrier et la sortie du deuxième volume de Agitation Frite témoignages de l'underground français de Philippe Robert le sujet aussi bien évidemment m'ont amené à emprunter et lire ce livre de Serge Loupien à peu de choses près sur le même créneau que celui de Philippe Robert J'ignore l'âge précis de Serge Loupien par contre je sais qu'il a vécu cette époque d'ébullition de l'intérieur puisqu'il écrivait alors pour Jazz Magazine puis Libération On retrouve donc au fil des pages quantité d'extraits d'interviews qu'il a réalisés parfois très drôles toujours cocasses pour ce que raconte le producteur manager Gérard Terronès par exemple ou bien plus lourds le portrait de Jac Berrocal méritait sûrement moins d'anecdotes salaces Le sujet est bien amené importance des yéyés de la poésie sonore Marc'O et Les idoles assez bien détaillé correctement mis en perspective bien que l'on aurait aimé voir cette histoire prolongée au punk et au delà jusqu'à aujourd'hui parler d'un groupe comme France par exemple Les punks étaient selon Serge Loupien en Angleterre tout du moins quid des USA ? manipulés par un margoulin ils ne pouvaient donc qu'être des punks d'opérette de pacotille c'est Serge Loupien qui le dit à chacun de juger Du coup Métal Urbain et Asphalt Jungle sont vaguement sauvés en raison de liens avec Richard Pinhas production prêt d'un synthétiseur hébergement chez Cobra Pour en savoir plus jusqu'à aujourd'hui il faut donc se rabattre sur les deux volumes de Agitation Frite témoignages de l'underground français de Philippe Robert où l'on retrouve les mêmes interviewés pour les années 1970 plus tous ceux jusque dans les années d'aujourd'hui un volume 3 est même annoncé par l'éditeur Il y a aussi sur le même sujet Rockorico pas mal pour son iconographie en couleurs et L'underground musical en France de Eric Deshayes et Dominique Grimaud qui fourmille d'infos Le livre de Loupien comparé aux autres ci dessus qui vont plus loin dans le temps parait un brin nostalgique Le temps des utopies serait il révolu ? Espérons que non et partons à la découverte de l'underground d'aujourd'hui