Celle qui fut reine d'Écosse devint martyre de la foi au lendemain de son exécution le 8 février 1587 Sa fin héroïque l'a transformée en mythe Femme de paradoxes et de contrastes elle soulève les passions et les questions depuis quatre siècles L'énigme de la souveraine dé capité e Reine d'Écosse à l'âge de neuf mois veuve du roi François II à dix huit ans Mary Stuart regagne son pays de naissance pour y être accusée du meurtre de son mari d'adultère avec le comte Bothwell et d'idolâtrie par ses opposants protestants Ayant franchi la frontière anglaise la souveraine déchue est faite captive puis jugée et accusée de trahison par celle qu'elle vénère et dont elle convoite la couronnesa cousine Elizabeth Ire d'AngleterreVictime ou coupable Mary Stuart a toujours clamé son innocence À défaut d'avoir réellement régné elle fut l'enjeu d'un triple duel opposant les catholiques aux protestants les Stuart aux Tudor et les Anglais aux Espagnols Décapitée à quarante quatre ans elle devint martyre de la foi au lendemain de son exécution le 8 février 1587 Sa fin héroïque la transformait en mytheDe la couronne de France abandonnée à la couronne d'Écosse confisquée l'histoire de Mary Stuart est semée d'énigmes A t elle voulu attenter aux jours d'Elizabeth Ire et favoriser un débarquement espagnol ? Son destin brasse près d'un demi siècle de confrontations dynastiques de soulèvements nationalistes et de conflits religieux que dépeint également Luc Mary dans cette biographieCelle qui fut reine d'Écosse devint martyre de la foi au lendemain de son exécution le 8 février 1587 Sa fin héroïque l'a transformée en mythe Femme de paradoxes et de contrastes elle soulève les passions et les questions depuis quatre siècles L'énigme de la souveraine dé capité e Reine d'Écosse à l'âge de neuf mois veuve du roi François II à dix huit ans Mary Stuart regagne son pays de naissance pour y être accusée du meurtre de son mari d'adultère avec le comte Bothwell et d'idolâtrie par ses opposants protestants Ayant franchi la frontière anglaise la souveraine déchue est faite captive puis jugée et accusée de trahison par celle qu'elle vénère et dont elle convoite la couronnesa cousine Elizabeth Ire d'AngleterreVictime ou coupable Mary Stuart a toujours clamé son innocence À défaut d'avoir réellement régné elle fut l'enjeu d'un triple duel opposant les catholiques aux protestants les Stuart aux Tudor et les Anglais aux Espagnols Décapitée à quarante quatre ans elle devint martyre de la foi au lendemain de son exécution le 8 février 1587 Sa fin héroïque la transformait en mytheDe la couronne de France abandonnée à la couronne d'Écosse confisquée l'histoire de Mary Stuart est semée d'énigmes A t elle voulu attenter aux jours d'Elizabeth Ire et favoriser un débarquement espagnol ? Son destin brasse près d'un demi siècle de confrontations dynastiques de soulèvements nationalistes et de conflits religieux que dépeint également Luc Mary dans cette biographieCelle qui fut reine d'Écosse devint martyre de la foi au lendemain de son exécution le 8 février 1587 Sa fin héroïque l'a transformée en mythe Femme de paradoxes et de contrastes elle soulève les passions et les questions depuis quatre siècles L'énigme de la souveraine dé capité e Reine d'Écosse à l'âge de neuf mois veuve du roi François II à dix huit ans Mary Stuart regagne son pays de naissance pour y être accusée du meurtre de son mari d'adultère avec le comte Bothwell et d'idolâtrie par ses opposants protestants Ayant franchi la frontière anglaise la souveraine déchue est faite captive puis jugée et accusée de trahison par celle qu'elle vénère et dont elle convoite la couronnesa cousine Elizabeth Ire d'AngleterreVictime ou coupable Mary Stuart a toujours clamé son innocence À défaut d'avoir réellement régné elle fut l'enjeu d'un triple duel opposant les catholiques aux protestants les Stuart aux Tudor et les Anglais aux Espagnols Décapitée à quarante quatre ans elle devint martyre de la foi au lendemain de son exécution le 8 février 1587 Sa fin héroïque la transformait en mytheDe la couronne de France abandonnée à la couronne d'Écosse confisquée l'histoire de Mary Stuart est semée d'énigmes A t elle voulu attenter aux jours d'Elizabeth Ire et favoriser un débarquement espagnol ? Son destin brasse près d'un demi siècle de confrontations dynastiques de soulèvements nationalistes et de conflits religieux que dépeint également Luc Mary dans cette biographie


3 thoughts on “Mary Stuart La reine aux trois couronnes

  1. says:

    Je suis très très étonnée que quelqu'un qui se qualifie d'historien puisse écrire un tel livre Aucune références de sources premières Uniquement des livres de secondes sources lesquels à part Mignet sont des romans Le résumé du livre au dos de la jacquette est déjà un modèle du genre Marie Reine de FRANCE à 9 mois Reine d'Ecosse Monsieur Mary certainement pas Reine de France Le début du livre est une véritable plaisanterie Les soeurs de Robert the Bruce torturées? Et qu'en est il de Marjorie Bruce la fille du Roi qui est l'ancêtre de la dynastie des Stewarts? Aucune mentionCe qui me chagrine le plus c'est que les lecteurs de ce livre vont prendre pour monnaie courante toutes les inepties qui sont écrites C'est vraiment dommageUn livre facile à écrire reprenant les grands thèmes mensongers anti marianiste ou pas Certainement pas un livre relatant l'histoire de Marie