Le second et dernier volume de l?étude considérable d?Alexandre Soljénitsyne sur les relations entre Juifs et Russes est consacré à la période soviétique de 1917 à 1972 Sur treize chapitres il expose et analyse successivement la part prise par les Juifs de Russie à la révolution de Février puis à celle d?Octobre aux côtés des bolcheviks puis à la guerre civile et aux événements dramatiques des années 20 et 30il se penche sur le dossier douloureux et jusque là « interdit » de la participation de certains trop nombreux à l?appareil répressif soviétique et à l?administration du Goulag sans omettre d?aborder également pour finir les conséquences du pacte germano soviétique puis de la « Grande Guerre patriotique » et l?essor de l?antisémitisme stalinien à la fin des années 40 A la suite de la guerre des Six jours et de la politique indécise du gouvernement soviétique la communauté juive d?URSS se détache de plus en plus du communisme mais parallèlement rejette la faute de l?échec de la révolution sur les spécificités de l?histoire et du caractère des Russes Les deux derniers chapitres sont consacrés d?une part au début de l?exode à destination d?Israël ou de l?Occident d?autre part aux problèmes de l?assimilation de ceux qui restent Si l?auteur arrête son analyse en 1972 c?est qu?avec la liberté de mouvement recouvrée les Juifs ne se trouvent plus astreints à vivre en Russiedésormais les rapports entre les deux communautés se situent dans une perspective nouvelleLa méthode suivie est identique à celle du premier volume Soljénitsyne s?appuie principalement et parfois même quasi exclusivement sur les sources juives et offre un tableau aussi précis que contrasté des périodes étudiées Une véritable somme la première du genre qui vu son ampleur pourrait bien être reconnue comme définitivePrix Nobel de littérature réinstallé en Russie après un exil de vingt ans l?auteur du Premier Cercle et du Pavillon des cancéreux après avoir bouclé ses deux entreprises littéraires géantes L?Archipel du Goulag et La Roue rouge six tomes sur huit déjà publiés en France et tout en poursuivant la rédaction de ses mémoires deux volets publiés sans doute encore deux à venir a renoué depuis peu avec le genre court ? notamment avec Deux Récits de guerre ? ainsi qu?avec l?histoire et la critique littérairesLe second et dernier volume de l?étude considérable d?Alexandre Soljénitsyne sur les relations entre Juifs et Russes est consacré à la période soviétique de 1917 à 1972 Sur treize chapitres il expose et analyse successivement la part prise par les Juifs de Russie à la révolution de Février puis à celle d?Octobre aux côtés des bolcheviks puis à la guerre civile et aux événements dramatiques des années 20 et 30il se penche sur le dossier douloureux et jusque là « interdit » de la participation de certains trop nombreux à l?appareil répressif soviétique et à l?administration du Goulag sans omettre d?aborder également pour finir les conséquences du pacte germano soviétique puis de la « Grande Guerre patriotique » et l?essor de l?antisémitisme stalinien à la fin des années 40 A la suite de la guerre des Six jours et de la politique indécise du gouvernement soviétique la communauté juive d?URSS se détache de plus en plus du communisme mais parallèlement rejette la faute de l?échec de la révolution sur les spécificités de l?histoire et du caractère des Russes Les deux derniers chapitres sont consacrés d?une part au début de l?exode à destination d?Israël ou de l?Occident d?autre part aux problèmes de l?assimilation de ceux qui restent Si l?auteur arrête son analyse en 1972 c?est qu?avec la liberté de mouvement recouvrée les Juifs ne se trouvent plus astreints à vivre en Russiedésormais les rapports entre les deux communautés se situent dans une perspective nouvelleLa méthode suivie est identique à celle du premier volume Soljénitsyne s?appuie principalement et parfois même quasi exclusivement sur les sources juives et offre un tableau aussi précis que contrasté des périodes étudiées Une véritable somme la première du genre qui vu son ampleur pourrait bien être reconnue comme définitivePrix Nobel de littérature réinstallé en Russie après un exil de vingt ans l?auteur du Premier Cercle et du Pavillon des cancéreux après avoir bouclé ses deux entreprises littéraires géantes L?Archipel du Goulag et La Roue rouge six tomes sur huit déjà publiés en France et tout en poursuivant la rédaction de ses mémoires deux volets publiés sans doute encore deux à venir a renoué depuis peu avec le genre court ? notamment avec Deux Récits de guerre ? ainsi qu?avec l?histoire et la critique littérairesLe second et dernier volume de l?étude considérable d?Alexandre Soljénitsyne sur les relations entre Juifs et Russes est consacré à la période soviétique de 1917 à 1972 Sur treize chapitres il expose et analyse successivement la part prise par les Juifs de Russie à la révolution de Février puis à celle d?Octobre aux côtés des bolcheviks puis à la guerre civile et aux événements dramatiques des années 20 et 30il se penche sur le dossier douloureux et jusque là « interdit » de la participation de certains trop nombreux à l?appareil répressif soviétique et à l?administration du Goulag sans omettre d?aborder également pour finir les conséquences du pacte germano soviétique puis de la « Grande Guerre patriotique » et l?essor de l?antisémitisme stalinien à la fin des années 40 A la suite de la guerre des Six jours et de la politique indécise du gouvernement soviétique la communauté juive d?URSS se détache de plus en plus du communisme mais parallèlement rejette la faute de l?échec de la révolution sur les spécificités de l?histoire et du caractère des Russes Les deux derniers chapitres sont consacrés d?une part au début de l?exode à destination d?Israël ou de l?Occident d?autre part aux problèmes de l?assimilation de ceux qui restent Si l?auteur arrête son analyse en 1972 c?est qu?avec la liberté de mouvement recouvrée les Juifs ne se trouvent plus astreints à vivre en Russiedésormais les rapports entre les deux communautés se situent dans une perspective nouvelleLa méthode suivie est identique à celle du premier volume Soljénitsyne s?appuie principalement et parfois même quasi exclusivement sur les sources juives et offre un tableau aussi précis que contrasté des périodes étudiées Une véritable somme la première du genre qui vu son ampleur pourrait bien être reconnue comme définitivePrix Nobel de littérature réinstallé en Russie après un exil de vingt ans l?auteur du Premier Cercle et du Pavillon des cancéreux après avoir bouclé ses deux entreprises littéraires géantes L?Archipel du Goulag et La Roue rouge six tomes sur huit déjà publiés en France et tout en poursuivant la rédaction de ses mémoires deux volets publiés sans doute encore deux à venir a renoué depuis peu avec le genre court ? notamment avec Deux Récits de guerre ? ainsi qu?avec l?histoire et la critique littéraires


9 thoughts on “Deux siècles ensemble 1917 1972 tome 2Juifs et Russes pendant la période soviétique

  1. says:

    D'abord même s'il s'agit d'une traduction cela se lit comme un roman policier Cet ouvrage a répondu à bien des questions que je me posais sur cette période et qui restaient sans réponses peut être la clé pour comprendre les origines de l'antisémitisme et son évolution dramatique en Europe Le travail fait par l'auteur est monumentalje suis sidéré par la capacité de travail de Soljenitsyne