«Messieurs l’Angleterre est une île et je devrais m’arrêter là»cette phrase par laquelle le politologue André Siegfried ouvrait en Sorbonne son cours d’histoire des îles Britanniques est au fil des décennies entrée dans la légende C’est que l’Angleterre ne cesse depuis toujours de fasciner les Français qu’ils voient en elle un pays au charme un peu désuet incapable d’oublier complètement sa grandeur victorienne ou bien à l’inverse le royaume de la libre entreprise où viennent s’installer de plus en plus de jeunes «décideurs» du continent Mythes séduisants qui recouvrent évidemment une réalité plus complexe Pour la comprendre plongeons nous dans le récit de ces deux millénaires d’histoire depuis la conquête romaine à nos jours en passant par l’époque saxonne l’émergence d’une conscience nationale les déchirements religieux l’affirmation d’une puissance mondiale Un récit non exhaustif bien entendu mais qui vise à faire apparaître les moments clés et les lignes de force d’un passé si vivace encore aujourd’hui«Messieurs l’Angleterre est une île et je devrais m’arrêter là»cette phrase par laquelle le politologue André Siegfried ouvrait en Sorbonne son cours d’histoire des îles Britanniques est au fil des décennies entrée dans la légende C’est que l’Angleterre ne cesse depuis toujours de fasciner les Français qu’ils voient en elle un pays au charme un peu désuet incapable d’oublier complètement sa grandeur victorienne ou bien à l’inverse le royaume de la libre entreprise où viennent s’installer de plus en plus de jeunes «décideurs» du continent Mythes séduisants qui recouvrent évidemment une réalité plus complexe Pour la comprendre plongeons nous dans le récit de ces deux millénaires d’histoire depuis la conquête romaine à nos jours en passant par l’époque saxonne l’émergence d’une conscience nationale les déchirements religieux l’affirmation d’une puissance mondiale Un récit non exhaustif bien entendu mais qui vise à faire apparaître les moments clés et les lignes de force d’un passé si vivace encore aujourd’hui«Messieurs l’Angleterre est une île et je devrais m’arrêter là»cette phrase par laquelle le politologue André Siegfried ouvrait en Sorbonne son cours d’histoire des îles Britanniques est au fil des décennies entrée dans la légende C’est que l’Angleterre ne cesse depuis toujours de fasciner les Français qu’ils voient en elle un pays au charme un peu désuet incapable d’oublier complètement sa grandeur victorienne ou bien à l’inverse le royaume de la libre entreprise où viennent s’installer de plus en plus de jeunes «décideurs» du continent Mythes séduisants qui recouvrent évidemment une réalité plus complexe Pour la comprendre plongeons nous dans le récit de ces deux millénaires d’histoire depuis la conquête romaine à nos jours en passant par l’époque saxonne l’émergence d’une conscience nationale les déchirements religieux l’affirmation d’une puissance mondiale Un récit non exhaustif bien entendu mais qui vise à faire apparaître les moments clés et les lignes de force d’un passé si vivace encore aujourd’hui