RayonCivilisation EditeurFlammarion Date de parution1979 DescriptionIn 8 394 pages broché occasion très bon état Envois quotidiens du mardi au samedi Les commandes sont adressées sous enveloppes bulles Photos supplémentaires de l'ouvrage sur simple demande Réponses aux questions dans les 12h00 Librairie Le Piano Livre Merci Référence catalogue vendeur X140RayonCivilisation EditeurFlammarion Date de parution1979 DescriptionIn 8 394 pages broché occasion très bon état Envois quotidiens du mardi au samedi Les commandes sont adressées sous enveloppes bulles Photos supplémentaires de l'ouvrage sur simple demande Réponses aux questions dans les 12h00 Librairie Le Piano Livre Merci Référence catalogue vendeur X140RayonCivilisation EditeurFlammarion Date de parution1979 DescriptionIn 8 394 pages broché occasion très bon état Envois quotidiens du mardi au samedi Les commandes sont adressées sous enveloppes bulles Photos supplémentaires de l'ouvrage sur simple demande Réponses aux questions dans les 12h00 Librairie Le Piano Livre Merci Référence catalogue vendeur X140


8 thoughts on “Pierre le Grand

  1. says:

    « L’âme slaaaave J’ai l’âme slave » Boris Vian La découverte de l’âme slave je l’ai eue à la lecture de ce roman d’un auteur académicien français et russe aussi Henri Troyat C’est un ami finlandais qui me l’a offert dans les années 80 Je l’ai relu 20 ans après avec autant de plaisir car le récit de sa biographie aide non seulement à comprendre l’âme slave celle de la Russie qui vénère le tsar Pierre celle de Saint Pétersbourg mais aussi une composante de ce qu’on pourrait appeler l’âme finlandaise car ethniquement la région de Saint Pétersbourg est aux confins de la FinlandeL’été dernier à Bergen en Norvège lors d’un immense rassemblement de vieux gréements venus du monde entier le Tall Ship Race j’ai découvert dans le port « Shtandart » L’étendard la réplique exacte de la frégate imaginée par le Tsar Pierre A bord de ce vénérable navire école tout se fait comme il y a 3 siècles Je me souviens de la réaction de surprise et de respect d’une femme russe mariée à un Français en découvrant ce navire dans le port « Tu te rends compte mais c’est le bateau de notre Tsar Pierre » répétait elle incrédule à son vieux mari Sans aucun doute sous mes yeux se manifestait l’âme slaveAvec cette biographie on en apprend sur la construction de Saint Pétersbourg futur et aujourd’hui ancien Leningrad sur la France du Roi Soleil aussi sur l’importance de la flotte navale des monarchies du 18me siècle etc etc Bonne lecture